Langue:
Sites du Passeport

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Home
Modules d'éducation
Education and medical
Player Welfare Education
IRB Immediate Pitch Side Care Educational Modules (including First Aid In Rugby and Immediate Care in Rugby)
IRB Concussion Management Educational Modules
IRB Match Day Medical Staff Educational Module
IRB Rugby Ready
IRB Medical Guidelines & Documents
Concussion Management
Research & expert papers
Injury Surveillance - IRB Tournaments
Injury Surveillance - Professional Rugby
Injury Surveillance - Community Rugby
Prevention
Expert papers
Game analysis / research general
Weight guideline considerations
IRB Conference Information
IRB Rugby Science Network
IRB Rugby Science Network
Equipment
Artificial Surfaces
Gazon Naturel
Padded Clothing Regulation
Anti-doping
Anti-doping regulation
IRB Regulation 21: Anti-Doping
Testing programme
Anti-doping testing programme
Anti-doping education
IRB Keep Rugby Clean
Download a printable version of this document in Adobe PDF format
Section H – Sélection du Gazon pour les Terrains de Rugby

L'élevage du gazon a évolué d'une manière remarquable au cours des dernières années et cette industrie possède aujourd'hui une large gamme disponible pour la sélection. Généralement, les gazons sont composés de familles d'espèces avec des sous-espèces et des cultivars. Certaines espèces de gazon ont été modifiées de manière importante afin d'attribuer certaines caractéristiques à des cultivars particuliers. La sélection du gazon au moment de la construction et le choix des espèces de gazon que vous souhaitez introduire et encourager aura un impact important sur la nature et la qualité du terrain produit.

Afin de sélectionner des gazons corrects, plusieurs facteurs seront pris en compte, notamment le climat, les conditions climatiques locales et la longueur de la saison de croissance. La section suivante vous orientera dans les choix potentiels disponibles mais il est recommandé que la sélection finale soit faite lors de la consultation d'un ingénieur agronome.

1) Climat

Il existe deux types de gazon classés par la fixation du carbone pendant la photosynthèse. Les gazons de la saison chaude (gazons C4) sont très efficaces pour la capture de l'énergie solaire et la tolérance aux températures élevées et à la sécheresse et peuvent aussi fonctionner dans les régions les plus chaudes du monde.

Avec des températures plus froides, les gazons C4 ne peuvent pas fonctionner de manière efficace et dans ces régions climatiques, les gazons de saison froide (gazons C3) ont évolué avec une capacité bien meilleure pour tolérer de manière permanente des températures plus chaudes/froides.

L'examen des caractéristiques climatiques locales constitue la première étape dans la sélection et le mélange du gazon y compris la connaissance des facteurs suivants :

  • Températures moyennes sur toute l'année
  • Quantités moyennes de pluie sur toute l'année
  • Disponibilité de la lumière sur toute l'année, telle qu'affectée par la couverture nuageuse et l'ombre du stade
  • Probabilité de couverture neigeuse ou de fortes gelées persistantes

Tout ce qui précède influencera de manière importante le choix du gazon idéal pour votre région ou site. Un examen minutieux sera nécessaire pour les climats transitoires capables de faire pousser des gazons de saison chaude sur une partie de l'année et des gazons de saison froide sur l'autre partie de l'année. En outre, il faut s'assurer que des microclimats dans votre région n'entraînent pas de trop grandes différences entre le site et la région en général.

2) Autres points à prendre en compte

Une connaissance approfondie de votre climat permet d'informer le processus de sélection du gazon et d'identifier quelques espèces éventuellement recherchées. D'autres points devront ensuite être pris en compte afin de sélectionner l'herbe ou le gazon correct. Ces facteurs nécessiteront des points plus précis, notamment la disponibilité des éléments suivants :

1) Eau

La quantité et le type d'eau disponible pour l'irrigation, si nécessaire, influenceront la sélection du gazon. Des restrictions croissantes de cette ressource croissante, précieuse et gérée signifient que l'eau effluente traitée est maintenant utilisée pour l'irrigation des installations sportives. Ceci peut fortement influencer le choix du gazon qui peut tolérer une forte concentration de certains éléments, tels que le sodium contenu dans certains types d'eau.

2) Labourage

L'entretien des gazons demande une gamme de pratiques nécessitant beaucoup de temps et d'efforts pour leur mise en œuvre. Certains types de gazon nécessitent des niveaux supérieurs de main-d'œuvre dans des climats différents que d'autres types. À nouveau, lorsque les apports nécessaires de chaque type de gazon ne peuvent pas être satisfaits, la couverture de gazon est souvent plus faible que souhaitée.

3) Pesticides

Après des années d'évolution et de développement, certains types de gazon se sont adaptés pour tolérer le stress de climats particuliers dans différentes régions. Dans les régions où le gazon est planté en dehors de son milieu naturel, il est probable que des niveaux plus élevés de pesticides soient nécessaires pour protéger ces gazons et maintenir une couverture de gazon appropriée, souvent pour des raisons d'amélioration de la qualité. Pour s'assurer que ces gazons peuvent se maintenir à l'extérieur de leur milieu, il est nécessaire d'utiliser des pesticides appropriés pour contrôler les parasites, les maladies et les mauvaises herbes.

4) Machinerie

En fonction de votre budget et de votre région, vous disposez de niveaux variables de machines disponibles qui influenceront de manière importante la capacité de maintien de certains types de gazon. De même, ce qui, auparavant était considéré comme de mauvais gazons, est devenu recherché grâce à certaines machines, notamment le scarificateur monté sur un tracteur.

5) Sable et zone des racines

D'une manière générale, pour réussir l'entretien des gazons, des applications périodiques de sable seront vitales pour maintenir le drainage de surface, entre autres caractéristiques recherchées. De plus, certains types de gazon accumulent des matières organiques sous différentes formes et sont plus enclins au ramollissement là où le sable est insuffisamment appliqué. L'accès au sable et son coût influenceront les choix de gazon adaptés à votre situation.

6) Engrais

Les besoins alimentaires des gazons, surtout en azote, varient selon le gazon choisi et les normes exigées. Lorsque les niveaux d'azote des gazons sélectionnés ne sont pas satisfaits, il faut s'attendre à une baisse de la couverture de gazon. La sélection de gazons qui exigent certains niveaux d'apports est une décision importante. Si ces apports ne peuvent pas être satisfaits en raison de fonds insuffisants ou de l'indisponibilité de ressources, une dégradation de la qualité du gazon peut intervenir et, dans certains cas, les terrains peuvent devenir non utilisables et dangereux.

En plus de ces facteurs clés, la vitesse d'établissement et les normes d'utilisation devront également être mûrement réfléchies. Certains types de gazon nécessitent des niveaux faibles d'entretien mais leur mise en place nécessite beaucoup plus de temps.

7) Normes d'utilisation

La norme des terrains pour les niveaux supérieurs du jeu fait l'objet des attentes les plus élevées. Une couverture télévisée détaillée combinée à des environnements de croissance de plus en plus difficiles augmente les attentes à tous les niveaux du jeu. Le type de gazon utilisé influence de façon significative les niveaux de traction et de résistance des surfaces dans une situation donnée. Certains gazons de saison chaude seront capables de produire des terrains souples avec des niveaux supérieurs de traction de surface par rapport aux autres gazons. Certains types de gazons seront plus adaptés pour produire des normes supérieures de présentation de terrain.

8) Vitesse d'établissement

Lors de la construction d'un terrain entièrement nouveau, la vitesse nécessaire de l'établissement est souvent un facteur important et dominant pour la sélection du ou des gazons. Souvent, des gazons plus adaptés à une situation particulière sont ignorés en faveur de gazons dont la mise en place est rapide et qui permettent un accès rapide au terrain après la construction. De tels types de gazon peuvent souvent entraîner des problèmes ultérieurement, lorsque les ressources d'entretien ne peuvent pas être correctement satisfaites.

3) Gazons de saison chaude

Comme il a été mentionné précédemment, le gazon de saison chaude offre des choix adaptés pour des lieux dans le monde qui connaissent régulièrement des conditions chaudes et sèches.

1) Gazon Bermuda (Cynodon dactylon)

L'un des gazons les plus utilisés pour le sport dans les régions chaudes ; le gazon Bermuda a été largement modifié pour satisfaire une gamme de conditions. Grâce à sa croissance stolonifère, il peut développer des niveaux extrêmement élevés de résistance à la traction et, lors de la croissance active, a la capacité d'une excellente récupération via des taux de croissance latérale excellents. Ce gazon nécessite un bon ensoleillement pour bien fonctionner et il sera difficile de le faire pousser dans des environnements mal ensoleillés, tels que les grands stades et certaines régions de l'Asie du Sud-Est, mais généralement, il est le gazon le plus utilisé dans les régions chaudes.

Figure H1 : Gazon Bermuda

2) Seashore Paspalum (Paspalum vaginatum)

Un cultivar de gazon relativement moderne en termes de développement pour une utilisation de gazon de sport, le gazon est utilisé dans des environnements côtiers hostiles ou dans des lieux où l'eau potable n'est pas disponible. Plusieurs variétés ont été développées, mais quelques-unes seulement ont une tolérance d'usure adaptée pour une utilisation sur les terrains de rugby. En résumé, le Paspalum doit être envisagé si vous utilisez l'eau des effluents ou celle des régions côtières suite à leur tolérance au sel.

Figure H2 : Paspalum

3) Gazon Kikuyu (Pennisatum clandestinum)

Nommé par une tribu d'Afrique, ce gazon natif s'est propagé dans des zones plus vastes à travers le monde entier et est souvent présent en Afrique et en Australasie. Il est caractérisé par de grands stolons qui le rendent généralement fort, mais il peut devenir mou et spongieux sous les pieds s'il n'est pas bien entretenu. Certaines variétés modifiées et semées existent mais le plus souvent, le gazon est utilisé à partir de ses stolons natifs dans les terrains de rugby. Ce gazon n'a pas une aussi forte tolérance à la sécheresse que les gazons Bermuda ou Paspalum mais peut être cultivé en association avec des gazons de saison fraîche.

Figure H3 : Gazon Kikuyu

4) Gazon Zoysia (Zoysia spp)

Appelé à l'origine gazon de Manille, ce gazon est destiné à l'utilisation domestique et dans certaines parties du monde sur les terrains de rugby. Ce gazon est mieux adapté à des niveaux d'éclairage faibles, mais doit être envisagé lorsque les niveaux d'utilisation prévue sont faibles. La tolérance d'usure est adéquate mais sa croissance lente signifie que son rétablissement à partir d'une usure ne répond pas aux résultats souhaités dans la plupart des climats. Ces limitations se réduisent avec l'amélioration de l'espèce et le Zoysia est de plus en plus répandu dans plusieurs régions, notamment an Asie du Sud-Est.

Figure H4 : Gazon Zoysia

5) Tapis de gazon (Compressus Axonopus)

Ce gazon est plus utilisé dans les zones utilitaires que sur les terrains de rugby. Le gazon peut être facile à obtenir et nécessite généralement des insertions moins élevées que les autres gazons des saisons chaudes. Toutefois, l'acquisition d'une qualité supérieure de surface de terrain en utilisant un tapis de gazon sera plus difficile par rapport à d'autres options adaptées.

Figure H5 : Tapis de gazon

6) Gazon pour vache

Un gazon natif que l'on trouve généralement en Asie du Sud-Est, utilisé communément pour des aménagements paysagers et les zones à faible maintenance. Il est adapté aux niveaux inférieurs de lumière tropicale et grâce à cet usage commun dans les terrains de sport de niveau inférieur où les coûts de la mise en place et l'entretien sont minimaux, voire inexistants. Bien qu'il soit moins idéal, ce gazon est occasionnellement utilisé.

Figure H6 : Gazon pour vache
Espèces
Gazon Bermuda
Seashore Paspalum
Gazon Kikuyu
Gazon Zoysia
Tapis de gazon
Gazon pour vache
Mode de croissance

Stolons

Stolons

Stolons

Stolons

Stolons

Stolons

Texture de feuille

Variable

Fine - modérée

Modérée - grosse

Modérée - grosse

Grosse

Grosse

Couleur naturelle

Variable (sombre)

Variable (sombre)

Modéré

Sombre

Sombre

Sombre

Tolérance à la sécheresse

Élevée

Élevée

Modérée

Élevée

Élevée

Élevée

Tolérance au froid

Modérée faible

Faible

Modérée

Faible

Faible

Faible

Hauteur de coupe

12 à 27 mm

12 à 27 mm

12 à 23 mm

12 à 23 mm

20 à 30 mm

25 à 30 mm

Tolérance d'usure

Élevée

Élevée

Modérée

Modérée - faible

Modérée - faible

Modérée - faible

Besoins en azote

Élevés

Élevés

Élevés

Modérés - élevés

Modérés faibles

Faibles

Besoins en eau

Modérés - faibles

Modérés - faibles

Modérés

Faibles - modérés

Modérés - faibles

Faibles

Apport de main-d'œuvre

Modéré - élevé

Modéré

Modéré

Modéré

Faible

Faible

Qualité potentielle

Élevée

Élevée

Modérée

Modérée

Faible

Faible

Tableau H1 : Comparaison de six types de gazon de saison, de leur croissance et des caractéristiques de gestion

4) Gazons de saison froide

Le gazon le plus courant dans les régions froides du monde ou temporairement dans les régions de transition possède des caractéristiques et des exigences différentes.

1) Ivraie vivace (Lolium perenne)

La variété de gazon la plus utilisée dans le monde ; une espèce reproduite des centaines de fois qui a centaines de variétés pour un grand choix. Sa nature de croissance rapide et sa capacité à croître dans des températures basses améliorent sa tolérance à l'usure et sa récupération. Lorsque le gazon est placé dans un milieu froid, l'ivraie devient le meilleur choix, mais il faut accorder plus d'attention au choix car la capacité de tolérance des environnements spécifiques des cultivars varie.

Figure H7 : Variété d'ivraie vivace dans un environnement de stade moderne

2) Pâturin des prés (Poa pratensis)

En fournissant un substitut adéquat ou partenaire d'ivraie dans les climats un peu plus chauds ou variables (chaud et froid), l'utilisation de cette espèce a augmenté ces dernières années. Sa capacité de développer des stolons et des surfaces des feuille dures lui donne une tolérance d'usure et sa couleur sombre peut permettre de produire une présentation de gazon d'une qualité supérieure. Cependant, tout ce qui vous est fourni peut tolérer des vitesses lentes de croissance et d'établissement et un entretien plus élevé.

Figure H8 : Pâturin des prés

3) Pâturin annuel (Poa annua)

La plante elle-même possède un minimum de propriétés recherchées pour les terrains de rugby. Toutefois, la capacité de la plante de s'établir rapidement, à déposer des graines avant de mourir et à envahir le sol, fait de cette plante une obligation dans la plupart des types de gazon dans les environnements de saison fraîche. Toutefois, la quantité présente sur le terrain doit être maintenue à des niveaux gérables, car une fois qu'elle devient l'espèce dominante, la nature de ses racines, la mauvaise tolérance à la sécheresse et sa croissance faible en hiver le rendent indésirable pour les terrains de rugby. Les plantes ne peuvent pas être achetées, mais elles seront disponibles dans la majorité des terrains cultivés des saisons froides.

Figure H9 : Colonies de pâturin annuel

4) Grandes fétuques (Festuca arundinacea)

Bien que l'herbe dure soit capable de résister à certaines conditions défavorables, elle n'a pas été largement utilisée sur les terrains de rugby. Le gazon jouit d'une grande tolérance à l'usure, mais sa nature de croissance lente lui attribue une faible capacité de récupération pendant les mois d'hiver, devant souvent être sursemé avec d'autres espèces. Ce gazon doit uniquement être utilisé pour des terrains où se disputent peu de rencontres.

Figure H10 : Grandes fétuques
Espèces
Ivraie vivace
Pâturin des prés
Pâturin annuel
Grandes fétuques
Mode de croissance

Groupage

Stolons

Groupage

Groupage

Texture de feuille

Fine - modérée

Modérée - grosse

Fine - modérée

Modérée - grosse

Couleur naturelle

Lumière sombre

Sombre

Lumière

Sombre

Tolérance à la sécheresse

Faible

Faible - modérée

Très faible

Modérée

Tolérance au froid

Élevée

Élevée

Faible

Modérée

Hauteur de coupe

12 à 30 mm

12 à 30 mm

12 à 30 mm

18 à 30 mm

Tolérance d'usure

Modérée - élevée

Modérée - élevée

Faible

Faible

Besoins en azote

Modérés - élevés

Modérés - élevés

Élevés

Modérés

Besoins en eau

Élevés

Modérés - élevés

Très élevés

Modérés

Apport de main-d'œuvre

Modéré - élevé

Élevé

Modéré - élevé

Modéré

Qualité potentielle

Élevée

Élevée

Faible

Modérée

Tableau H2 : Comparaison des quatre saisons froides et de leur croissance et de leurs caractéristiques de gestion

5) Climats transitoires

Les climats en général et leur évolution sont graduels. Ainsi, il est fréquent que ni les environnements chauds, ni les environnements froids ne prévalent douze mois par an. Par conséquent, dans de nombreux cas, un mélange de gazon peut fournir les meilleurs résultats. Souvent, ceci consiste en une base de gazon de saison chaude avec des gazons de saison froide périodiquement semé entre les deux saisons.

1) Gazon Bermuda avec sursemis

Dans de nombreux endroits à travers le monde, le gazon Bermuda sera en dormance pendant les mois froids de l'hiver et prend une couleur allant vers le brun et perd ses caractéristiques souhaitables quand le jeu se poursuit.

Figure H11 : Gazon Bermuda en dormance

2) Kikuyu, Ivraie et Poa annua

Dans certains climats transitoires, un mélange naturel de gazon peut être obtenu avec du Kikuyu, de l'ivraie et du Poa annua. Lorsque la température devient élevée, le Poa annua et l'ivraie régressent alors que le Kikuyu domine et, dès que la température baisse, le Kikuyu régresse et le Poa annua et/ou l'ivraie envahissent la couverture du gazon. Idéalement, ce processus comprend le sur-semis d'ivraie, mais le réensemencement s'effectuera naturellement avec le Poa annua.

Afin de conserver la couverture du gazon pour la présentation continue et pour la tolérance d'usure, une sur-semence est effectuée avant ou au moment du début de la dormance du gazon Bermuda, le plus souvent à l'aide d'ivraie sur les terrains de rugby. Ce processus annuel représentera un coût supplémentaire pour l'entretien en cours et des espèces doivent être minutieusement choisies. Si vous ne pouvez pas vous permettre le sursemis annuel, vous vous retrouverez avec un terrain de dormance brun pendant les mois froids, bien que certains clubs le trouvent adapté à leurs besoins.

3) Pâturin des prés

Même si elle ne tolère pas des températures élevées prolongées, cette espèce tolère les températures chaudes en comparaison avec l'ivraie mais son entretien nécessite un grand budget si elle est utilisée de cette manière. Dans les régions du monde qui connaissent deux mois plus chauds environ, le pâturin des prés fournit une option convenable mais le contrôle des maladies et une irrigation adéquate sont obligatoires, malgré son coût potentiel important.

Zones brunes :

gazons essentiellement de saison chaude

Zones entre jaune et marron :

sélection de gazon transitoire, couplage de gazons de saison chaude et froide

Zones vertes et bleues :

gazons de saison froide

Figure H12 : Température annuelle moyenne au niveau mondial
Download a printable version of this document in Adobe PDF format
Copyright © International Rugby Board 2010-2014 | Conditions générales d’utilisation | Politique de confidentialité | Principes sur les Cookies